Ainsi, la formation parisienne ne figure qu’à la troisième place lors de la trêve hivernale, survetement liverpool à cinq points du leader niçois. L’ex-stéphanois Bathenay rejoint le club en 1978 et devient le chef de la défense parisienne et le capitaine de l’équipe jusqu’en 1985. Mais c’est en 1980 que le club réussit son transfert le plus tonitruant en recrutant l’autre idole du football français (après Michel Platini), l’« Ange Vert » Dominique Rocheteau, meilleur attaquant français de l’époque.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page Web.